Akkinson® à travers les âges

Histoire

La technique de massage Akkinson® Vario est basée sur une ancienne méthode du 19ème siècle. Selon la tradition, la méthode provenait d'un M. Akkinson d'Amérique du Nord et avait pour objectif de relâcher les muscles profonds.
L'industrialisation tardive (1860-1890) battait son plein et l'un d'entre eux travaillait dur. A cette époque, toute forme de traitement était la bienvenue pour résoudre les problèmes musculaires, ainsi que la douleur et les restrictions de mouvement associées. Si l'on utilisait aujourd'hui la méthode personnalisée face à une personne qui n'est pas physiquement active, les effets secondaires ou les effets secondaires considérables seraient disproportionnés par rapport aux avantages du traitement. Des jours de douleur dans les zones traitées en seraient les conséquences.
L'industrialisation a progressé, à partir de 1890 et à partir de 1969, période de la révolution numérique, moins de travail physique a été accompli. La méthode a été oubliée et de nouvelles méthodes de traitement ont été ajoutées.
 
A la fin du 20ème siècle, la méthode a été redécouverte pour les meilleurs athlètes. Un battage publicitaire a été déclenché. Au début du 21ème siècle, il ne restait plus grand-chose du battage médiatique, car les effets secondaires ou les effets secondaires décrits étaient trop douloureux.

2009: À la recherche d'une technique de massage qui cible spécifiquement le tissu fascial, nous avons testé diverses techniques de massage pour déterminer si elles étaient adaptées à un fascia. Certains d’entre eux avaient de bonnes conditions préalables, mais n’avaient pas pu marquer sur tous les points.
 
Définition Massage du fascia
Les critères sont les suivants :
1. la technique de massage doit avoir pour objectif de traiter le tissu conjonctif collagénique (fascia) de manière ciblée, et doit être réalisée manuellement à des fins thérapeutiques (avec les mains).
2. La technique de massage doit provoquer le déplacement des couches de tissus dans le plan superficiel (superficiel : cutis, subcutis, fascia superficialis) et dans le plan profond (profond : hypoderme en dessous, fascia profunda - épimysium, périmysium, endomysium -) et étirer les fibres du tissu conjonctif.
3. L'intensité du massage doit pouvoir déclencher l'effet de fluage sur l'épimysium (fascia musculaire externe).
4. La technique de massage doit répondre (stimuler) aux mécanorécepteurs fasciaux (récepteurs de Golgi, corpuscules de Ruffini, corpuscules de Pacini, corpuscules de Pacini, terminaisons nerveuses interstitielles) ainsi qu'aux myofibroblastes et ainsi influencer positivement le tonus général du fascia (état de tension).
Chaque technique de massage testée avait ses avantages, mais aucune ne répondait à tous les points essentiels d'un massage fascial à part entière.

Nous avons trouvé la technique de base pour un massage fascial efficace et durable dans la méthode originale de M. Akkinson. Nous avons converti une méthode en une technique de massage avec des procédures spéciales, de nouvelles techniques pour les mains et un calibrage d'intensité, et l'avons baptisée du nom de M. Akkinson (technique de massage Akkinson® Vario). Les recherches d'un titulaire de droits effectuées entre la fin de 2009 et la mi-2010 se sont échouées.

Nous n'avons pas pu trouver de personne de contact compétente ni d'institut agréé pour Akkinson. Le développement de la technique de massage Akkinson® Vario s'est poursuivi. Après presque deux ans de développement et d'innombrables essais, nous avons pu présenter le massage fascia Akkinson® début 2011. Parallèlement, de nombreux droits de propriété industrielle ont été acquis en Allemagne et à l'étranger.
Droits de propriété: DPMA und Euipo (EU Trademark)
Fabriqué par l'auteur Akkinson®  Auteur: Phuangphayom Yodprang
Translated with www.DeepL.com/Translator